Les qualités du plombier

Comme tout métier, être plombier exige des qualités et des compétences spécifiques. C'est un travail nécessitant des aptitudes particulières sur le plan intellectuel, mais également et surtout dans le domaine physique.

Les qualités de base que doit posséder un plombier

Devenir plombier n'est pas à la portée de tous. Avant même de suivre des formations sur ce métier, la personne désirant le pratiquer doit d'abord s'en sentir capable. Il faut avant tout avoir la passion pour le bricolage et la construction. En effet, c'est un travail assez dur qui peut rapidement décourager ceux qui s'y aventurent. Il consiste à installer de nouveaux équipements de plomberie, à les réparer ou à les entretenir. Ensuite, avoir une bonne condition physique est aussi indispensable, car le plombier doit effectuer des travaux de manutention, de fixation et de déplacement de ses matériels ainsi que des matériaux nécessaires à la réalisation de son travail. Il peut aussi être confronté à des situations peu pratiques et dangereuses, comme l'escalade de mur et tant d'autres.

Les qualités intellectuelles

Contrairement à ce que l'on pense, le plombier doit aussi avoir une grande faculté intellectuelle, car non seulement il doit étudier et élaborer un plan, mais il doit aussi être capable de lire et de discerner des plans déjà établis par les architectes ou autres acteurs du bâtiment. Il doit, par exemple, savoir exactement où creuser pour éviter de perforer des fils électriques ou d'autres tuyauteries. Le plombier doit ainsi être polyvalent. Il doit avoir des notions sur tout ce qui concerne le bâtiment. Il est aussi utile qu'il ait une grande capacité d'analyse, car il a pour charge de déceler d'éventuelles pannes ou imperfections en analysant les données qu'il reçoit de son client, pour ensuite y remédier. Il a aussi le devoir d'élaborer des devis. Il existe plusieurs formations pour exercer le métier de plombier et qui amènent à l'obtention du CCP, du CAP ou du CFA.