Un progiciel de comptabilité peut-il remplacer un comptable ?

La profession comptable a été contrainte de moderniser ses pratiques. Les méthodes de travail ont dû se concilier avec les technologies modernes comme les différentes applications de comptabilité qui effectuent des tâches différentes. L'intelligence du progiciel de comptabilité peut-il remplacer le savoir-faire du comptable ?

Dans quel cas le comptable peut-il être remplacé par un progiciel de comptabilité ?

Le progiciel de comptabilité peut uniquement remplacer le comptable à l'interne. Il suffit de trouver le logiciel adapté à l'activité de l'établissement. En revanche, la présence d'un professionnel est indispensable dans le cas d'un travail à l'externe. Il est le seul à avoir les capacités nécessaires pour vérifier et valider les comptes. La comptabilité peut être classée en plusieurs catégories, mais les plus importantes sont la comptabilité externe et la comptabilité interne. La première forme consiste à établir des comptes. Elle permet de déterminer la situation des finances, de la fortune et des revenus de la compagnie. Les comptes de profits et de pertes, le bilan et l'annexe au bilan sont parmi les moyens utilisés pour y arriver. C'est la loi qui définit la présentation des comptes suivant le type d'entreprise concerné. Quant à la seconde forme, elle a pour mission de faciliter le contrôle, la coordination et la planification des processus internes de la société. Pour son analyse, elle tient compte de la comptabilisation des prestations, des charges et des investissements. Les décisions prises par la direction se basent donc sur la comptabilité interne. A noter que les tâches de cette dernière sont fortement liées aux résultats annoncés par la comptabilité externe. De ce fait, la présence d'une personne ayant acquis une connaissance approfondie du sujet tel que le comptable est primordiale dans le cas d'une expertise externe.

Caractéristiques du progiciel de comptabilité

Un progiciel de comptabilité est un dispositif de gestion informatisé qui permet d'organiser les données et les informations comptables d'une manière pertinente. Autrement dit, il s'agit d'un outil de gestion d'entreprise. L'utilisation de ce système présente deux atouts majeurs : réduction des risques d'erreurs et gain de temps. Les programmes utilisés varient en fonction du type de comptabilité. Une comptabilité semi-intégrée fera appel à des progiciels indépendants, une comptabilité autonome à un progiciel de finance tandis qu'une comptabilité intégrée se servira d'un PGI. De par ses activités, le progiciel peut être un allié considérable du comptable. Il permet entre autres de réduire le nombre de tâches répétitives. L'application choisie peut se charger de la révision assistée par ordinateur, de la tenue comptabilité analytique et générale, de l'acquisition des données, de la production des états financiers, du règlement de la TVA, de la gestion des immobilisation ou encore de la déclaration en ligne. Grâce à toutes ces fonctionnalités, le rôle du comptable évolue. Il peut se consacrer à l'analyse de la performance puisqu'il vient d'être débarrassé de certaines opérations. En conclusion, l'on peut dire que le progiciel et le comptable sont complémentaires. L'idéal pour une entreprise est donc de faire appel au progiciel pour les tâches internes et au comptable pour les tâches externes.