Voici comment devenir électricien.

La profession d'électricien, voici comment devenir électricien et plus tard, pourquoi pas, créer votre entreprise en électricité.

Même si devenir plombier est plus recherché, les électriciens sont très recherchés sur le marché du travail mais ils doivent pour cela acquérir les qualités et compétences nécessaires à ce métier. En effet, l’électricien sera amené à effectuer la surveillance, la maintenance et le dépannage courant des installations électriques dans différents lieux : sites industriels, bâtiments, logements, collectivités… L’intervention sur installations électriques, telles que les consignations, les manœuvres, les travaux sous-tension, etc. nécessite de disposer d’habilitations particulières régies par les normes UTE. Après analyse de plans ou schémas, l’électricien doit contrôler, mesurer ( tension, intensité, isolement, température ), nettoyer, resserrer, remplacer plusieurs types d’éléments : bornes, disjoncteurs, contacts électriques, discontacteurs, transformateurs, armoires, relais, câblage, moteur…L’électricien est en contact direct avec différentes sources ou produits comme l’électricité mais aussi l’énergie mécanique, les produits chimiques… qui nécessitent une attention particulière dans la manipulation pour sa propre sécurité. L’électricien est également soumis à une réglementation stricte et doit respecter les normes en vigueur en électricité.

Un électricien doit

  • Un électricien doit analyser : les dossiers de construction et de maintenance : schémas de câblage, plan d’équipement, tâches d’entretien à effectuer ( vérification de la continuité des circuits électriques, état de serrage des connexions, isolement des appareils…), historiques des interventions ( modifications récentes, déclenchements…), procédures de mise sous tension, réglementation à respecter ( machines tournantes, haute tension…)
  • Un électricien doit étudier : les consignes d’hygiènes et de sécurité concernant les consignations ( pression, chaleur, engrenage…), les équipements sous tension , les équipements de protection ( casque, chaussures, gants, protection faciale, protection respiratoire, protection antibruit, équipements de sécurité électrique…)
  • Un électricien doit contrôler : la maintenance (essais de fonctionnement du relayage et de l’appareillage), les mesures ( échauffement, isolation, tension, intensité, fréquence ), le serrage et les bornes de connexion.
  • Un électricien doit diagnostiquer les opérations à réaliser : nettoyage, remplacement d’un composant électrique, localiser la panne ( défaut d’isolement, surchauffe, amorçage…)
  • Un électricien doit réparer : serrage au couple des connexions, dépoussiérage des contacts électriques, modification du câblage, remplacement du composant défectueux, raccordement, mise en conformité
  • Un électricien doit vérifier : effectuer les tests de remise en service
  • Un électricien doit informer : produire des documents à valeur légale ( preuve du respect de la réglementation, fiches techniques pour le dossier de maintenance ), entrée les données dans la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur.

Les qualités indispensables pour devenir électricien :

  • L'électricien doit aimer le contact humain
  • L'électricien doit aimer s'adapté facilement
  • L'électricien doit avoir l’esprit d’analyse et de résolution de problèmes
  • L'électricien doit avoir l’esprit d’équipe
  • L'électricien doit être autonome
  • L'électricien doit aimer l’organisation
  • L'électricien doit être un homme ou une femme de terrain
  • L'électricien doit aimer les déplacements fréquents
  • L'électricien doit savoir conseiller
  • L'électricien doit  être méthodique
  • L'électricien doit avoir de la rigueur
  • L'électricien doit avoir de la vigilance
  • L'électricien doit aimer la prise d’initiative
  • L'électricien doit  avoir une  connaissance parfaite des mécanismes électrique
  • L'électricien doit aimer les mathématiques et la physique

Les compétences nécessaires à l’électricien:

  • lecture et compréhension des plans, schémas et notices techniques
  • tracer les emplacements des appareils et le parcours des câbles
  • effectuer des connexions
  • vérifier le bon fonctionnement
  • savoir coordonner son intervention avec celle d’autres corps d’état
  • appliquer les normes de sécurité et de conformité
  • avoir au minimum le permis B

Les inconvénients du métier d'électricien:

  • des postures inconfortables
  • des charges lourdes à transporter
  • la disponibilité : quasiment 24h/24 et 7j/7
  • horaires normaux ou travail posté ( 3x8 ) de nuit ou en astreinte
  • travailler dans l’urgence
  • travailler dans le bruit

Etudes et formations de l’électricien:

  • BMS Bâtiment
  • BM électricien d’équipement
  • Bac Technologique sciences et technologies industrielles, spécialités électronique
  • Bac pro maintenance des appareils et équipements ménagers et de collectivités
  • Bac pro maintenance des équipements industriels ( MEI )
  • Bac pro installations et équipements électriques
  • Bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants ( Eleec )
  • BP installations et équipements électriques ; électrotechnique option équipements et
  • installations ; installations et télécommunications
  • CAP maintenance des équipements électriques
  • CAP installation en communications et courants faibles
  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques
  • MC installation de matériel électronique de sécurité
  • BEP métiers de l’électrotechnique
  • BTS systèmes électroniques, Electrotechnique

Postes proposés pour les électriciens:

Service de maintenance d’entreprises industrielles ( construction automobile, production d’électricité, sidérurgie, chimie… ) Service de maintenance d’entreprise de transport ( ferroviaire, aéronautique ) Electricien chez un prestataire de services Service après-vente d’un constructeur ou distributeur d’équipement électroniques ( appareillage de levage, machines-outils…)

Les évolutions professionnelles des électriciens:

Ce métier est en constante évolution et l’on voit apparaître de nouvelles spécificités telles que la domotique ( communication, confort et sécurité des pavillons ) ou l’immotique ( communication, confort et sécurité des immeubles ) qui permettent à l’électricien d’intervenir sur le câblage des liaisons informatiques et de la téléphonie, l’installation et le réglage de la vidéo surveillance, des systèmes d’alarmes, la gestion du chauffage ou de la climatisation. Des connaissances en électroniques sont de plus en plus recherchées par les employeurs.

Après quelques années d’activité, un électricien peut évoluer vers :

  • des postes de chef d’équipe ou d’atelier
  • une spécialisation en automatisme, électronique de puissance, petite motorisation, domotique, immotique…
  • la conception et la mise au point d’équipements électriques
  • une branche plus spécifique telle que l’électricien en électroménager, l’électromécanicien, l’ascensoriste, le chauffagiste, le frigoriste, l’agent de maintenance des bâtiments

Des connaissances en gestion et comptabilité sont nécessaires à ceux qui souhaitent s’installer en indépendant.

Le salaire de l’électricien:

  • Débutant : 1300 à 1800 € net par mois
  • Chef d’équipe : 1800 à 2300 € net par mois
  • Electricien indépendant : 4750 € brut par mois, en fin de carrière

Les sites à consulter :

  • www.capeb.fr: Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises
  • www.ffbatiment.fr: Fédération Française du Bâtiment
  • www.compagnons.org : Fédération Nationale Compagnonnique des Métiers du Bâtiments
  • www.compagnons-du-devoir.com
  • www.ccca-btp.fr: Comité Central de Coordination de l’apprentissage du BTP
  • www.onisep.fr
  • www.metiers-btp.fr: Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications du BTP
  • www.qualifelec.fr: Association technique et professionnelle de qualification de l’équipement électrique
  • www.metier-tp.com: Fédération nationale des travaux publique La chambre des métiers
²:A