La plomberie sanitaire

La plomberie sanitaire est soumise à des normes préétablies. C'est une branche de la plomberie qui englobe tout ce qui est en rapport avec les équipements et appareils sanitaires, d'un côté, et les tuyauteries, de l'autre.

Les normes françaises

Bien que l'installation de la plomberie d'une habitation soit une tâche généralisée, elle est soumise à des normes et des réglementations. Le document technique unifié ou DTU fait état de ces normes. A titre d'exemple, le DTU 60.1 invite à fournir un plan relatif au lieu et aux parcours des canalisations ainsi qu'aux modifications y afférentes. Il met également l'accent sur la qualité de l'eau, sa pression, la place des robinets et beaucoup d'autres paramètres encore. Les matériaux utilisés sont précisés dans le deuxième chapitre, notamment pour les tuyaux et les raccords, les équipements sanitaires, les appareils produisant de l'eau chaude et la robinetterie. En ce qui concerne les équipements sanitaires, chaque appareil a ses propres exigences. Une baignoire de 150 litres a besoin, par exemple, pour son alimentation en eau, d'un débit de 0.33 litre par seconde. Ainsi, le diamètre des tuyaux le desservant doit être de 13mm. Le DTU est la dérivée du Code de la plomberie édité dans les années trente. Cependant, les normes devant faire face au changement et à l'évolution constante des matériaux, des matériels et même de la technologie, le DTU propose une synthèse des normes actuelles et des nouvelles. De nouveaux DTU devraient être disponibles dans le courant 2012. Ils seront conformes aux nouvelles normes européennes concernant la distribution et l'évacuation des eaux. Toutefois, les normes DTU 60.1 concernant les plans et les devis descriptifs sont toujours de rigueur. Les plans doivent contenir les passages et le parcours des canalisations, les percements à effectuer et la localisation. Quant au devis, il doit mentionner la pression des distributions d'eau ainsi que leur nature, les mesures contre le gel, les situations des robinets d'arrêts, les locaux de compteurs ainsi que d'autres points.

Les tuyauteries

Il existe plusieurs matériaux utilisés pour les tuyaux. Cependant, certains d'entre eux, comme l'acier noir et le plomb sont interdits dans l'acheminement des eaux. Avant les années 1970, les matériaux utilisés étaient l'acier noir, l'inox, la fonte, l'acier galvanisé, le caoutchouc, le cuivre et le laiton. Mais depuis, ils ont été substitués par les matériaux en plastique comme les PVC et les PER. Plus récemment, des matériaux hybrides, en aluminium recouvert de polyéthylène ou de téflon, sont apparus. L'utilisation de ces matériaux dépend de la nature de l'eau à acheminer, eau chaude ou eau froide, mais également de leurs emplacements.

Les équipements sanitaires

Les équipements sanitaires sont aujourd'hui, pour la plupart, en céramique. Mais il existe également des appareils en tôle, en acier émaillé, en fonte, en inox, en acrylique ou en porcelaine. Comme les autres équipements, ces produits doivent également être conformes aux normes. Ils doivent porter la mention NF pour l'attester. Cela signifie que ces appareils sont garantis en terme de matériaux de fabrication, de solidité, de forme, d'efficacité et d'hygiène.