Les piscines de compétition

Les piscines de compétition doivent suivre des critères précis en matière de taille mais également au niveau de la conception. Du respect de ces conditions dépend la classification de ces bassins deau dans la catégorie des piscines de compétition. Mais encore, les clubs doivent respecter ces exigences sur leur installation afin de disposer dune piscine dentraînement adaptée.

Les différents bassins de compétition

Les piscines de compétition sont de deux sortes. Les premières sont celles dénommées petits bassins et les secondes les grands bassins. Les petits bassins ont une longueur de 25 mètres. Les épreuves de sprint les plus courtes nécessitent de faire deux longueurs. Les grands bassins ou piscines olympiques sont des piscines de compétition qui ont une longueur de 50 mètres. La largeur de ces deux types est de 25 mètres pour une profondeur constante de 2 mètres en intérieur et de 1,8 à 3 mètres en extérieur.

Linstallation de moyens de chronométrage

Les piscines de compétition sont de par leur nature dotées de systèmes de chronométrage au niveau de chacun des points darrivée et de départ. De plus, elles doivent également avoir des systèmes déclairage afin de faciliter les mesures des arrivées des athlètes. Ces moyens techniques sont indispensables afin que les piscines soient officiellement homologuées par la fédération de natations au niveau national, mais également pour les compétitions internationales.

Des piscines chauffées

Les piscines de compétition doivent tenir compte dune température de leau bien précise. Celle-ci est de 25°C afin que les compétitions puissent avoir lieux et que les chronos des nageurs puissent faire lobjet dune homologation. Comparativement les piscines de loisirs oscillent dans une fourchette entre 24 et 29°C. Afin de maintenir cette température de leau à ce niveau, et ce quelle que soit la période de lannée. Les piscines de compétition doivent intégrer un système de chauffage de leau. La température dans les halls des piscines de compétition intérieures ne doit pas être au-dessus des 27°C.

Tenir compte du degré dhumidité en intérieur

Lorsqu'une piscine est chauffée, lévaporation de leau provoque un surcroît dhumidité à lintérieur de la salle dans le cas des bassins construits en intérieur. Laccroissement de lhumidité peut constituer une gêne pour le confort des athlètes. Il faut pour cela que la salle soit déshumidifiée grâce à un système de renouvellement de lair.

Des pompes à eau de très grande qualité

Les pompes à eau des piscines de compétition sont de très grande puissance afin de remplir des bassins dune capacité beaucoup plus importante que dans le cas des piscines domestiques. La qualité de leau exigée nécessite que le bassin soit vidé et rempli de manière régulière.

Un système de couverture

Afin de protéger la piscine de souillure, de limiter le coût du chauffage et de maintenir la température de leau à 25°C, la pose dune bâche est une alternative à conseiller. Une couverture isotherme est également possible afin de limiter la dépense en chauffage. Le système de couverture permet de limiter lévaporation de leau de la piscine. Le recouvrement de la piscine de compétition est particulièrement conseillé dans le cas dun modèle construit en extérieur.