Quand est-ce qu'il faut sinterdire la piscine

Nager est une excellente activité pour la santé. Néanmoins, il existe des cas où il faut se linterdire afin de préserver sa santé et sa propre vie.

Ne pas savoir nager

Cest laccident facile. Ne pas savoir nager et de surcroit, sans surveillance, c'est courir le risque de se noyer à tout moment dans la piscine. Certes, il est possible de rester tout simplement dans leau sans rien faire à condition que la profondeur soit peu importante. Certains individus apprécient marcher dans le bassin en se contentant de tenir le rebord. Dans le cas où la personne ne connaît pas la piscine, il risque de perdre pied à certains endroits. Ce sera alors la catastrophe.

Avoir des problèmes respiratoires

Lunivers de la piscine représente un danger pour les personnes développant des troubles au niveau de la respiration. Les chloramines ne font pas bon ménage avec les bronches. Ces substances ne se limitent pas à attaquer ces organes, elles entraînent dautres pathologies comme le rhume chronique, les maux de gorge ou encore la sinusite. Une personne asthmatique ou souffrant déjà de ces maladies doivent sabstenir. Le simple fait de sapprocher du bassin peut lui être dangereux.

Leau est colorée

Une eau qui nest pas limpide signifie une mauvaise hygiène. La piscine ne peut donc pas être utilisée. Aller à lencontre de cette évidence, c'est risquer sa santé. Les conséquences ne sarrêtent pas aux irritations des yeux, aux démangeaisons cutanées ou au développement de mycoses. Il peut sagir de pathologies plus graves. Lasthme, les bronchites voire même certaines formes de cancers pourront sy ajouter. Suivant la couleur de leau, ce changement peut signifier la présence de fer, de rouilles, dobjets flottants et dalgues. Tous ces éléments sont dangereux pour la santé. En revanche, les objets durs en surface peuvent assommer le nageur. Il serait donc sage de se retenir demployer le bassin jusquà son nettoyage.

Développer une maladie contagieuse

Pour éviter de contaminer les autres personnes partageant la même piscine, les individus souffrant de ce type de problème doivent sen éloigner. Mycoses, verrues et bactéries en tout genre séchangent parfois au simple toucher ou par le biais de leau. Il serait alors inconscient de nager, notamment, dans un bassin public. Tel est également le cas dans une piscine privée si dautres membres ou résidents risquent de lutiliser. Linterdiction peut être levée si le malade et les autres usagers acceptent de vider et nettoyer le bac après chaque passage. Une telle pratique est peu recommandée à cause du gaspillage deau.

Une exposition prolongée au soleil

Le risque de produire un choc thermique est important. Le corps sétant adapté à une certaine chaleur ne supporte pas le froid de leau. Cest ce quon appelle lhydrocution. Le danger est sérieux. Le nageur peut sévanouir. Son système respiratoire peut sarrêter. Le risque est encore plus élevé chez les personnes âgées et tout individu victime de palpitations soudaines. Laccélération du rythme cardiaque est fatale. Lidéal serait donc de ne pas se baigner. Ceci est valable pour les bons nageurs comme les nageurs débutants. Lâge et lexpérience ny changent rien.